5 questions pour savoir si vous devriez transformer votre hobby en entreprise

Les bonnes questions à se poser avant de transformer son loisir préféré en une activité rémunératrice.

Gageons qu’à l’heure actuelle, vous adorez ce loisir que vous songez à transformer en activité rémunératrice. Mais l’aimerez-vous toujours quand ce sera votre seule source de revenus? Transformer votre hobby en entreprise est une sacrée décision et le débrouillard vous conseille de vous poser quelques questions avant de vous lancer.

Du temps de la Grande Récession aux États-Unis, le New York Times a étudié comment certains salariés victimes de la crise ont usé de cette opportunité pour lancer leur propre affaire.
Les conclusions d’Alex William? « C’était leur plan B mais il n’a pas été aussi simple qu’on pourrait le croire à mettre en œuvre. » Démarrer une activité de traiteur ou organiser des mariages ne s’est pas déroulé comme sur des roulettes. La vie rêvé d’entrepreneur a nécessité bon nombre de réveil à 5h30 du matin, des semaines de six jours, des sacs sacrément lourds à transporter et pas mal de corvées. « Une reconversion professionnelle engendre ses propres défis : la nécessité d’apprendre vite et par soi-même, aucune sécurité, l’épuisement physique et l’instabilité émotionnel », conclu William.

Alors, que faire si, en dépit d’articles comme celui-ci, vous rêvez toujours de jeter votre confort aux orties pour transformer un loisir en activité? Rassurez-vous, vous pourrez trouver de nombreux conseils sur la manière de démarrer votre activité. Mais, avant tout, vous devriez évaluer si ça en vaut vraiment la peine.

Toiletter d’adorables chiots ou créer ses propres bijoux peu paraitre séduisant mais ceux qui ont réussi leur reconversion professionnelle vous le diront : démarrer une entreprise, c’est bien plus que simplement exercer une activité que vous aimez. Le quotidien n’a que rarement un réel rapport avec ce que vous imaginez. Vous devriez donc vous poser quelques questions avant de vous lancer.

Lire la suite de cette débrouillardise

3 erreurs à éviter quand on est freelance

La liberté c'est bien mais des clients c'est mieux !

En tant qu’indépendant, vous n’avez aucune visibilité au-delà des contrats en cours. Votre totale liberté – comparée à quelqu’un travaillant dans un bureau – signifie que vous pouvez décider chaque jour de ce sur quoi portent vos efforts.  Cela veut aussi dire que vous êtes responsable de ce qui vous attend. Votre challenge est de réussir à planifier le futur sans savoir ce que vous réserve chaque détour du sentier. Un freelance doit être capable de suivre au plus près la santé de son activité professionnelle. Le succès à long terme repose sur votre capacité à anticiper ce qui va suivre et à savoir quand l’argent va rentrer. Être capable d’assurer le succès à long terme en maîtrisant vos buts à court-terme.

Vous pouvez réaliser cette conjugaison en gérant votre emploi du temps au plus juste, en limitant les projets n’apportant pas de bénéfices certains et en affrontant votre peur de l’échec. Lire la suite de cette débrouillardise

4 astuces pour étudier la concurrence

Est-ce que c'est bien un concurrent lui ?

Avant de démarrer une entreprise, il est plus que conseillé d’étudier de manière approfondie vos principaux concurrents. Connaitre leurs tarifs, leurs clients, leur chiffre d’affaires ou encore la manière dont ils communiquent ; autant d’informations qui vous seront précieuses.

Réussir à obtenir certaines de ces informations est relativement aisé. Gageons que rares sont vos concurrents à ne pas afficher leurs tarifs bien en évidence. Quoi que, la question est souvent plus épineuse quand ils travaillent pour des professionnels. Connaître son dernier chiffre d’affaires annuel ou avoir accès à son fichier clients… c’est une autre paire de manche.

Voyons ce que le guide du débrouillard peut vous proposer pour contourner ces difficultés et étudier la concurrence efficacement.

Lire la suite de cette débrouillardise

Faites-en plus en prenant plus de pauses

Ouais, je prends une pause, et alors ?

Vous VOULEZ être plus productif? Gardez vos doigts sur le clavier et vos yeux rivés à l’écran? Évidemment, plus vous vous investissez dans le boulot, plus vous en faites, vrai?
Faux! Des recherches récentes tendent à prouver que prendre régulièrement des pauses lorsque l’on doit effectuer des tâches intellectuelles améliore productivité et créativité – et ne pas les prendre engendre stress et fatigue!

Savoir s’arrêter un moment, se lever, faire quelques pas… tout ça a mauvaise réputation en France. On pourrait considérer que vous n’êtes pas un foudre de guerre quand il est question du boulot. Voir pire, vous prendre pour un tire au flanc. Et pourtant, cet image de flemmard que se traînent ceux qui savent s’arrêter un moment n’est vraiment pas méritée. Il y a de grandes chances pour que ce soit eux qui aient tout compris…

Lire la suite de cette débrouillardise

Dire non sans mettre en péril sa carrière

Encore un taff urgent ? Tu crois vraiment que tout peut-être fait tout de suite ?

Si vous êtes comme tout le monde, vous vous sentez probablement surchargé de boulot et sous-estimé. Vous avez une tonne de choses à faire qui continue de s’empiler quoi que vous fassiez pour gérer le flux. Le guide du débrouillard vous propose d’essayer une idée radicale : essayer de dire non. On va vous expliquer comment dire non sans mettre votre chef en colère ni risquer de vous faire renvoyer.

Lire la suite de cette débrouillardise

Comment choisir un bon mot de passe?

Tu as 30 mots de passe différents et tu arrives à te rappeler de chacun d'eux ?

Un bon mot de passe, on le sait tous maintenant, il lui faut des chiffres, des lettres majuscules et minuscules et des caractères spéciaux. Tout ça sur une dizaine de signes et sans mot qu’on puisse retrouver dans un dictionnaire. Autant dire tout de suite que ce n’est pas vraiment adapté à la manière dont on associe nos idées pour se rappeler quelque chose… Ajoutez à ça qu’il est bien plus prudent d’avoir un mot de passe différent pour chacun de vos comptes et bon nombre d’entre nous baissent les bras. Le guide du débrouillard a pourtant une solution simple et efficace à vous proposer.

Lire la suite de cette débrouillardise

Comment maîtriser l’art de paraître occupé?

Je suis le seul ici à vouloir bosser !?

Être occupé et paraître occupé ce n’est pas la même chose. Ne nous le cachons pas, si on venait à savoir que vous cherchez à paraître occupé, bonjour la réputation. Pourtant, il arrive parfois que vous soyez obligé de paraître occupé pour pouvoir travailler efficacement. Le guide du débrouillard va vous expliquer comment faire croire à votre entourage professionnel que vous êtes occupé afin qu’il vous laisse libre de bosser sur ce qui compte vraiment.

Lire la suite de cette débrouillardise

Comment faire un CV sans rien à mettre dedans?

Pour être embauché il me faut de l'expérience, pour avoir de l'expérience il faut qu'on m'embauche

Il existe quelques petits trucs que vous pouvez utiliser pour améliorer votre CV, peu importe ce que vous avez fait – ou n’avez pas fait en l’occurrence. Si vous vous inquiétez de l’absence de référence – ou de l’existence de références qui pourraient se retourner contre vous – le guide du débrouillard peut vous donner un coup de main. Allez, transformons ce CV d’un quart de page en quelque chose qui vous aidera à trouver un job.

Lire la suite de cette débrouillardise

Top 10 des techniques pour se faire bien voir par son chef

Mal noté par votre chef ? Il y a des solutions

En tant que salarié, on a tous un ou une chef à qui nous devons obéir. En partant du principe que ce n’est pas le diable incarné, il y a quelques techniques qui vous permettront d’entretenir de bonnes relations avec lui ou avec elle. Voyons ce que le guide du débrouillard vous propose.

Lire la suite de cette débrouillardise